Pop-up Image

OFFRE DE BIENVENUE !

En vous inscrivant à notre newsletter, bénéficiez de 5 euros de réduction dès votre première commande avec le code BIENVENUE !

BIJOUX CREATEURS | +33 2 97 32 70 27
LIVRAISON OFFERTE DES 50 € D'ACHAT | RETOUR GRATUIT
|
NEWSLETTER
|
  • Aucun produits dans votre panier

Matinée dans la boutique fermée

Accueil  /  Humeur du jour   /  Matinée dans la boutique fermée
bijoux-boutique-sandrine-de-courcy

Matinée dans la boutique fermée

En raison du contexte sanitaire du au Covid19, la boutiques est fermée depuis une semaine, alors j’ai décidé de rapporter mon atelier à la maison. J’ai du sortir exceptionnellement et c’est bon, je retourne à mon confinement. Seule sortie de la semaine, munie d’un masque, gants, gel et surtout pressée de rentrer.

Mon univers à la maison

Mes pierres semi-précieuses, perles, supports en or et pinces sont désormais dans l’univers de mon salon, comme au tout début de l’aventure de ma petite boite. Je me suis fait un petit feu, des câlins à mon chat, mon chien, l’heure du thé en regardant les fleurs bourgeonner. C’était étrange de retourner à la boutique, comme la vision d’un autre monde pas si loin d’aujourd’hui pourtant.

Poésie en partage

Je vous partage la poésie que j’avais écrite sur la vitrine, et puis, j’en rajouterai d’autres que j’ai déjà partagées sur mon Insta ou mon facebook. Celle que j’avais choisi pour le mois de mars, signée Alfred de Musset :

«Ah ! Que mars est un joli mois ! C’est le mois des surprises ? Du matin au soir dans les bois, Tout change avec les brises. Le ruisseau n’est plus engourdi, la terre n’est plus dure…»

Quelle surprise en effet ! Alfred de Musset ne pouvait pas mieux tomber pour ce choix sonnant bizarrement a postériori.

La poésie que j’aime écrire sur les vitrines de la boutique, vous faisait vous arrêter le temps d’une douce lecture, parenthèse d’un quotidien mouvementé. Je l’ai laissée quand même. J’ai vu une femme, masque sur le visage, s’arrêter pour la lire et ça m’a fait quand même chaud au cœur.

Une parenthèse

Aujourd’hui, nous sommes dans une autre parenthèse, sombre et angoissante. Toujours de fortes pensées pour ceux qui sont sur le front, admiration. Je suis dans mon confinement cocoon où je retrouve les plaisirs du temps qui s’étire en perdant presque le repère des jours de la semaine. Des crêpes maison pour le goûter, ça sent bon ! Depuis combien de temps je n’en n’avais pas faites ! Je sens que cette période ne va pas être bonne pour ma ligne, besoin de réconfort et de bons petits plats, c’est bon pour le moral Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez, et restez confinés . Je posterai de nouveaux modèles de bijoux entre deux petits plats et des câlins à mon chat .

28 janvier 2020
Guidel-Plage : ma plage préférée
3 avril 2020
Poésies partagées